pause écologique

Avant de débuter le zéro déchet, à quoi faut-il s’attendre?

Nous sommes dans une année charnière pour le mouvement zéro déchet au Québec. D’ailleurs, de plus en plus d’épiceries emboîtent le pas et c’est réellement réjouissant de voir l’enthousiasme pour genre d’initiative prendre place dans le paysage québécois. Ce n’est donc pas surprenant de voir de nombreux nouveaux adeptes se ruer vers les commerces écologiques afin de se procurer plusieurs items en vue de réduire leurs déchets. Mais que faut-il savoir avant de se lancer dans ce mouvement la tête baissée?


Les règles de base

Avant tout, il est essentiel de connaître les 5 règles de base de ce projet d’envergure, soit : REFUSER, RÉDUIRE, RÉUTILISER, RECYCLER et finalement COMPOSTER.

REFUSER, c’est simplement d’ignorer tout ce qu’on vous offre, à savoir, les gratuités, les publi-sacs et bien sûr, faire fi de vos envies soudaines lorsque vous passer devant une boutique avec des soldes!

RÉDUIRE, c’est de redéfinir la notion de besoin et d’envie, de comprendre ce qui est essentiel et de parvenir à se conforter dans un mode de vie plus minimaliste. Si tout ça semble simple et respire par son côté zen, il faut savoir que cette étape est très difficile à mener à bien pour la plupart des gens. Vivre avec moins, c’est d’accepter le vide, le reconnaître comme un ami précieux et l’apprécier. C’est aussi de tourner le dos au consumérisme. Cette étape se fait graduellement et moins facilement qu’on peut le penser. C’est un immense travail sur soi.

RÉUTILISER, c’est ce que devrait d’abord faire toute personne qui souhaite vivre ce mode de vie avant de transformer sa maison en décor Pinterest. Vous n’avez pas besoin de courir les boutiques pour que vos armoires et vos articles soient « zéro déchet ». Vous devez simplement réutiliser ce que vous possédez déjà, les transformer et en maximiser l’utilisation. Ensuite, on passe au point suivant. Encore une fois, réutiliser peut conduire certaines personnes à s’encombrer par peur de jeter des choses. N’oubliez pas que l’on cherche à alléger sa vie et non à l’alourdir.

RECYCLER et COMPOSTER viennent à la toute fin, mais ils sont un facteur non négligeable à ce mode de vie. Que serait le résultat de votre réduction des déchets si le compostage n’existait pas? Si le recyclage était absent? C’est pourquoi une saine gestion des matières résiduelles est nécessaire à l’atteinte de l’objectif « zéro ».

b8ce3b02379da947f627df423b96bc95

L’équilibre

Si vivre près des grandes villes facilite pour plusieurs la réduction de leurs déchets par de nombreux services publics, la proximité des marchés et le transport en commun, il en est tout autrement pour les habitants des régions. Ne vous comparez pas aux autres sur les réseaux sociaux et ne tombez pas dans le piège de la privation pour atteindre votre objectif. Faites ce que vous pouvez en fonction de vos contraintes géographiques. Si en plus vous ajoutez certaines problématiques comme des allergies, vous devez accepter que vos résultats soient affectés par votre condition de santé particulière. Dans ces cas-ci, nous vous recommandons d’y aller avec une saine gestion de vos résidus et de voir au-delà de l’emballage afin de diminuer votre impact sur l’environnement. Il serait contre-productif de faire 5 ou 6 arrêts pour remplir votre maison d’items sans emballage, si vous devez utiliser votre voiture et faire des kilomètres pour y parvenir. Privilégiez alors l’achat local et l’intégration de repas végétariens, à titre d’exemple. N’oubliez pas non plus que le terme « zéro » n’est qu’illusoire, il ne représente en rien la réalité.

Le temps

Le temps est un facteur déterminant dans l’atteinte de vos objectifs et il est également celui que l’on pointe du doigt lorsque l’on parle de réduction des déchets. Le mode de vie zéro déchet invite à la simplicité. Vous n’aurez pas à passer des heures devant la cuisinière si vous apprenez à simplifier votre cuisine et si vous ne cherchez pas à atteindre la perfection dans tout ce que vous faites. C’est avant tout de cette façon que vous devriez envisager l’intégration de ce projet dans votre vie. D’un autre côté, donnez-vous le droit de lâcher prise à l’occasion sur certains aspects qui rendent votre vie plus complexe. Il arrive à tout le monde de vouloir prendre une pause afin de mieux progresser et d’avancer plus loin. Nous avons tous des limites et il est important d’apprendre à les respecter.

L’essentiel

Finalement, il faut comprendre que le zéro déchet n’est pas une mode ou une tendance, mais une façon de vivre et d’organiser sa vie. Lorsque vous serez en mesure de comprendre ce point particulier, vous serez prêt à plonger dans cette aventure. Mais si vous n’êtes pas tout à fait prêt à emboîter le pas, n’ayez crainte, l’essentiel c’est de commencer dès aujourd’hui à réduire vos déchets par de simples petites gestes, même si ce n’est que d’apporter votre sac réutilisable à l’épicerie.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s