pause écologique

[LA PAUSE ÉCO «LOGIQUE»] Pour en finir avec les bouteilles d’eau

Le saviez-vous?

  • Chaque bouteille d’eau (1L) requiert 3 litres d’eau supplémentaires à sa production.
  • L’eau en bouteille coûte plus cher que le pétrole (1 $-6 $/L vs 1,40 $/L).
  • Chaque année, 700 millions de bouteilles d’eau, qui ne servent qu’une fois, se retrouvent dans les lieux d’enfouissement au Québec.

Il n’est pas anodin qu’au cas par cas, notre logique économique ne calcule pas du tout de la même manière. Dans le cas de la voiture, à titre d’exemple, nous trouverons très injuste de voir le prix de l’essence grimper de quelques sous le litre, alors qu’on trouve tout à fait normal de dépenser jusqu’à 6 $ le litre pour une ressource tout à fait gratuite, à même notre robinet. Une deuxième problématique vient des influenceurs qui nous vendent la bouteille d’eau comme l’option « santé » à privilégier lors d’un régime alimentaire sain. Outre certaines complications au niveau du système de traitement des eaux publiques ou des problèmes d’accessibilité à une eau potable de qualité, vous ne devriez pas avoir besoin de dépenser pour un tel produit, encore moins pour votre santé!


Quelques solutions à appliquer au bureau

Afin de trouver des alternatives beaucoup plus écologiques pour boire de l’eau et réduire les déchets liés à cette ressource embouteillée, voici quelques conseils pratiques :

  • Ayez toujours une cruche d’eau du robinet ainsi que des verres lavables à la disposition de vos employés et de vos clients.
  • Installer des fontaines d’eau dans votre établissement muni de distributeurs d’eau pour les bouteilles.
  • Afin d’assainir une eau plus problématique, songez à installer un adoucisseur d’eau afin de vous servir de l’eau du robinet.
  • En l’absence d’eau potable, utiliser une cruche d’eau consignée.
  • Offrez à vos employés une bouteille réutilisable et encouragez-les à la remplir.

 

pexels-photo-544112.jpeg

Nous avons tous nos petites préférences lorsqu’il s’agit de s’hydrater. Si nous pouvons vous donner un conseil aujourd’hui, n’oubliez pas de toujours vérifier les options réutilisables à votre disponibilité avant de songer à acheter une bouteille d’eau. N’oubliez pas non plus de recycler vos bouteilles vides, si vous optez tout de même pour le choix embouteillé.

 

Source : http://www.ecosynthese.com/dossiers/eau_en_bouteille/fr/eau_en_bouteille_index. htm


2 réflexions sur “[LA PAUSE ÉCO «LOGIQUE»] Pour en finir avec les bouteilles d’eau

  1. Pierrette Brière dit :

    Je réutilise après les avoir bien lavées les petites bouteilles de jus Oasis. Est-ce bien ? Je peux toujours en avoir une dans mon sac à main quand la soif me tenaille.

    J'aime

    • circuitzerodechet dit :

      Bonjour,
      techniquement, les bouteilles d’eau ou de jus à usage unique ne devrait pas servir à nouveau d’un point de vue alimentaire. Les matériaux avec lesquels ils sont conçu peuvent se dégrader ou laisser des bactéries pathogènes selon l’entretien reçu. Même si cette option semble intéressante d’un point de vue environnementale, elle l’est moins au niveau de la santé. Vous trouverez beaucoup plus d’information à ce sujet dans cet article vers Santé Canada. http://www.hc-sc.gc.ca/fn-an/securit/facts-faits/faqs_bottle_water-eau_embouteillee-fra.php

      Voici d’ailleurs l’extrait de Santé Canada à ce propos :

      Santé Canada ne recommande pas la réutilisation des bouteilles à usage unique parce que la réutilisation présente un risque pathogène potentiel si le nettoyage est inadéquat. Les études sur la réutilisation des bouteilles jetables ont constaté que, selon la source de l’eau utilisée et l’hygiène générale de l’utilisateur, la croissance des bactéries dans la bouteille peut varier de négligeable à potentiellement dangereuse. Santé Canada suggère que les personnes utilisent des bouteilles à col large qui peuvent être bien lavées avec de l’eau chaude et du savon entre les utilisations.

      Fréquemment, les préoccupations concernant la réutilisation des bouteilles de plastique jetables pour l’eau potable ont porté sur l’innocuité du plastique dans ces conditions. Des allégations ont été faites selon lesquelles le plastique de polyéthylène téréphthalate (PET, PETE) utilisé dans les bouteilles d’eau jetables se désintègre après plusieurs usages libérant ainsi des substances chimiques cancérigènes. Cependant, Santé Canada n’a pas observé de preuve scientifique qui suggère que la réutilisation des bouteilles PET contribuera à des taux nocifs de substances chimiques et de toxines dans l’eau. Santé Canada a aussi conclu que les taux de bisphénol A détectés dans l’eau embouteillée dans un plastique de polycarbonate ne présentent pas un danger pour la santé.

      J'aime

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s